Archives de catégorie : Groupement d’employeurs

Faire bouger les lignes

Depuis quelques années, nous assistons au développement de la flexi-sécurité via les structures de groupements d’employeurs.

Ces groupements d’employeurs, régis par la loi du 25 Juillet 1985 et par la loi du 28 Juillet 2011, sont des structures associatives ayant pour but de mettre à disposition des sociétés adhérentes (aux associations) des salariés que les groupements embauchent.

Les Associations de Groupement d’employeurs embauchent des salariés afin de partager cette main-d’oeuvre entre les sociétés adhérentes qui ne pourraient normalement pas embaucher un plein-temps.

Ce système devait initialement permettre aux TPE et PME qui ne pouvaient embaucher de partager des salariés tout en sécurisant la situation des employés en leur offrant un cadre plus stable que des missions d’intérim.

Ce système, potentiellement gagnant-gagnant, pourrait être acceptable si toutes les dispositions législatives relatives aux droits des salariés de ces associations étaient respectées. Il existent cependant des sociétés qui s’enrichissent au détriment des salariés des associations et au détriment des associations elles-même.

Par ailleurs, de grandes entreprises qui ont la capacité d’embaucher à plein-temps en direct, ont recours à ces groupements afin de limiter voir diminuer leur masse salariale. Bien que ce ne soit pas illégal, cette utilisation des associations groupements d’employeurs par de gros groupes n’est pas éthique. Elle devient en revanche illégale si les groupes en question ne respectent pas les dispositions législatives, notamment en terme de rémunération et d’égalité salariale entre leurs propres employés et les employés des associations dont ils sont adhérents.

Nous souhaitons accompagner les salariés de ces groupements afin de faire reconnaître leurs droits.

Nous souhaitons que les salariés de ces associations puissent sortir d’un système qui les maintien dans une forme de précarité.

Nous souhaitons également dénoncer les personnes qui détournent le système pour leur bénéfice et enrichissement personnel.